Priorité 2 : Améliorer les techniques pour renforcer la compétitivité et la double performance économique et environnementale

 Renforcer le pilotage et les synergies de la Recherche & Développement de notre filière

  • En instituant le Conseil d’Orientation de la Recherche et de l’Expérimentation composé de producteurs, de scientifiques, et d’experts. Il orientera, veillera à la cohérence et à la lisibilité des programmes de notre filière, dans une logique d’agro-chaînes
  • En mettant en place une Unité Mixte Technologique regroupant l’INRA, le Ctifl, les centres régionaux et la Production afin de développer les synergies et capter efficacement les financements publics et privés

 Accélérer le transfert des résultats de R&D vers nos entreprises de production

  • En créant sur le Web, une plateforme interactive de diffusion des résultats et d’animation technique
  • En instituant des rencontres régulières comme « Le Rendez-vous Propulso » ou le Périfel, pour rassembler et échanger

 Accompagner la modernisation de nos outils de production

  • En mettant en place un cluster sur la protection des cultures contre les aléas climatiques et les ravageurs (constructeurs de serres et d’équipements, fabricants de films et de filets, fabricants de bio contrôles, éleveurs d’auxiliaires,…)
  • En développant des travaux de R&D qui permettront de faciliter la transition énergétique des exploitations (cas des serres avec les énergies fossiles).
  • En développant l’agriculture de précision, notamment sur les serres et abris (performances énergétiques, robotique, ergonomie, gestion du climat…), l’irrigation (pilotage, efficience, performance des installations…), la protection des plantes (surveillance, modélisation, robotique, désherbage mécanique, pulvérisation…)
  • En captant au plus tôt les innovations pour les adapter à nos cultures

 Disposer d’un matériel végétal adapté à nos conditions de production et de marché

  • En participant à la mise en place du « Pôle Aquitain de Conservation du Patrimoine Génétique Cultivé » qui va structurer et coordonner les actions liées au patrimoine génétique végétal en Aquitaine
  • En créant une plateforme régionale qui contrôlera l’identification variétale, la qualité physiologique et sanitaire des plants grâce aux outils de biologie moléculaire
  • En créant un laboratoire in vitro sous gouvernance professionnelle pour fournir du matériel végétal fiable et en quantité nécessaire aux pépiniéristes et aux producteurs, et soutenir leurs dynamiques de développement

 Renforcer l’utilisation des bio-contrôles dans nos exploitations

  • En créant un partenariat avec les structures produisant des auxiliaires ou en créant des élevages spécifiques pour organiser et mettre en œuvre le conseil, l’approvisionnement et le contrôle dans les exploitations
  • En renforçant financièrement et humainement la dynamique du cluster « soigner les plantes par les plantes », pour réaliser ses projets : mise au point d’élevages locaux d’auxiliaires, adaptation et développement de plantes compagnes, utilisation de Stimulateurs de Défenses Naturels (SDN), biodiversité fonctionnelle, confusion sexuelle…

 Prendre en compte le changement climatique

  • En faisant un état des lieux objectif des impacts sur nos productions
  • En orientant nos travaux pour tirer le meilleur parti des évolutions à venir

 Maintenir et développer les ressources matérielles nécessaires à notre expérimentation

  • En mettant les sites de production d’Invenio (Ste Livrade/Lot en lien avec le lycée agricole (47), Douville (24), Ychoux (40) au même niveau d’équipement que les meilleures exploitations de la région afin d’y mener des essais complémentaires aux essais réalisés chez les producteurs, avec des outils modernes d’expérimentation (laboratoires, instruments de mesures, …)
  • En mettant en place une plateforme dédiée au maraîchage pour circuits courts

Vincent Schieber, Producteur, Président de Invenio, vice-Président de Propulso

L’innovation technique ne s’improvise pas

L’innovation technique trouve toute sa place dans ce projet stratégique régional. En initiant l’agriculture de demain, la Recherche et Développement (R&D) permet le maintien d’une agriculture compétitive qui adopte les nouvelles techniques pour répondre aux défis actuels sans cesse renouvelés et oppressants pour l’agriculteur isolé (attentes sociétales, changement climatique, émergence de nouveaux ravageurs,…). Surtout, elle accompagne les femmes et les hommes, producteurs de fruits et légumes pour réfléchir sur leur mode de production et les espèces cultivées, et ainsi avoir confiance dans ce métier si difficile.

Mais l’innovation technique ne s’improvise pas. Pour être pertinente, elle se développe selon des axes de recherche définis et pilotés par les producteurs. Pour être efficace, elle collabore aux différents niveaux régional, national et international. Pour être pérenne, elle gère ses moyens en ayant le souci de l’équilibre financier. Pour être reconnue, elle transfère ses résultats aux producteurs en validant avec eux le bilan technique et économique. L’engagement des producteurs de fruits et légumes est indispensable pour réussir. Il permettra à la filière de gagner l’indépendance de ses outils de développement, d’autant que les Pouvoirs Publics ne veulent plus remplir ce rôle et abandonnent progressivement leur soutien financier. Mais (et pour paraphraser Abraham Lincoln) si nous pensons que la connaissance coûte cher, alors essayons l’ignorance !

Dernières actualités Propulso :

group-2537395_960_720
© Copyright - Propulso